7FR02-0336-07

Configuration de la mémoire tampon du journal

La profondeur de mémoire tampon du journal correspond au nombre maximal d’enregistrements qui peuvent être enregistrés dans la mémoire à court terme (RAM) pour ce journal particulier.

Une fois capturés dans la mémoire tampon de journal dans la RAM de l’appareil, les enregistrements sont copiés dans la mémoire à long terme. Du fait des différences inhérentes entre la mémoire à court terme (volatile) et la mémoire à long terme (non volatile), les enregistrements sont ajoutés à la mémoire à court terme plus rapidement qu’ils ne sont copiés dans la mémoire à long terme.

Les journaux de la structure d’enregistrement par défaut sont préconfigurés avec une profondeur de mémoire tampon convenant à la plupart des applications. Vous pouvez cependant configurer la profondeur de mémoire tampon du journal pour vos applications, si nécessaire (par exemple pour assurer la continuité des données critiques dans les scénarios de consignation à grande vitesse, ou encore pour optimiser l’utilisation de la mémoire du compteur pour votre configuration de consignation particulière).

Si vous enregistrez des données à vitesse élevée, il importe d’évaluer vos besoins d’enregistrement et de trouver le point d’équilibre entre conservation des données et optimisation de la mémoire pour votre situation particulière.

NOTE:
** dans la tâche ?
Si un message indique que la mémoire est insuffisante lorsque vous tentez de créer un nouveau journal ou de modifier la configuration d’un journal existant, il peut être indiqué de réduire la profondeur des autres journaux afin de libérer de la mémoire pour le nouveau journal.

Journaux avec mémoire tampon complète

Un journal avec mémoire tampon complète (par exemple un module Data Recorder ou Waveform Recorder) est un journal dont le registre de configuration Buffer Depth a la même valeur que le registre de configuration Depth. Cela signifie que la mémoire tampon (ou mémoire à court terme) est configurée pour utiliser toute la capacité disponible de la mémoire à long terme allouée pour ce journal. Cela garantit que la mémoire tampon ne manquera pas d’espace avant que tous les enregistrements soient copiés dans la mémoire à long terme, indépendamment de la vitesse d’enregistrement (c’est-à-dire du taux de captures).

Ce type de configuration peut être utile si vous enregistrez des données critiques (par exemple des journaux de facturation) ou si vous enregistrez à intervalles très rapprochés (par exemple moins de 60 secondes). Il importe toutefois de noter qu’une telle configuration utilisera la plus grande partie de la mémoire à court terme, sachant que l’appareil réserve un maximum de 10 Mo de RAM pour la mémoire tampon des journaux.

Journaux avec mémoire tampon partielle

Un journal avec mémoire tampon partielle (par exemple un module Data Recorder ou Waveform Recorder) est un journal dont le registre de configuration Buffer Depth a une valeur inférieure à celle du registre de configuration Depth. Cela signifie que la mémoire tampon (ou mémoire à court terme) est configurée pour n’utiliser qu’une partie de la capacité disponible de la mémoire à long terme allouée pour ce journal. Cette configuration permet une taille de journal (en nombre d’enregistrements) beaucoup plus grande. Cela ne suffit cependant pas pour garantir que la mémoire tampon ne saturera pas avant que tous les enregistrements n’aient été copiés dans la mémoire à long terme (par exemple dans le cas des enregistrements à grande vitesse).

Ce type de configuration est indiqué pour l’enregistrement à intervalles de plus de 60 secondes et les journaux de données non critiques. Puisque les enregistrements ne sont que partiellement copiés, cette configuration fait une utilisation moindre de la mémoire à court terme du compteur, ou RAM, pour une configuration par ailleurs égale du journal. Vous pouvez ainsi laisser davantage de RAM disponible pour d’autres journaux, avec une plus grande fréquence de consignation ou des données plus critiques.

Selon votre configuration, cependant, il pourra arriver que la mémoire tampon du journal se remplisse plus vite que les enregistrements ne sont copiés dans la mémoire à long terme. Dans ce cas, vous perdrez des enregistrements et vos données présenteront des lacunes.

NOTE: La fonctionnalité Insert Outage Records ne fonctionne pas si l’enregistreur de données est configuré avec une mémoire tampon partielle. Pour utiliser cette fonctionnalité, vous devez configurer l’enregistreur de données avec une mémoire tampon complète. Pour plus d’informations sur la fonctionnalité Insert Outage Records, reportez-vous à la description du module Data Recorder dans le document ION Reference, disponible en téléchargement sur www.se.com.

Exemple : journaux avec mémoire tampon complète copiés de la mémoire à court terme vers la mémoire à long terme

  1. Mémoire tampon du journal

  2. Mémoire à long terme

  3. Espace total disponible dans la mémoire tampon du journal (par exemple 20 enregistrements)

Dans cet exemple, la profondeur de la mémoire tampon du journal est égale à la profondeur du journal et tous les enregistrements sont copiés dans la mémoire à court terme et dans la mémoire à long terme.

Exemple : enregistrements de journal avec mémoire tampon partielle copiés de la mémoire à court terme vers la mémoire à long terme

  1. Mémoire tampon du journal

  2. Mémoire à long terme

  3. Espace total disponible dans la mémoire tampon du journal (par exemple 20 enregistrements)

Dans cet exemple, la profondeur de mémoire tampon est égale à 20. Le premier enregistrement a déjà été copié dans la mémoire à long terme, ce qui permet de libérer de la mémoire tampon pour les nouveaux enregistrements (notamment les plus récents, en gris).

Exemple : lacunes dans les données lorsqu’un journal avec mémoire tampon partielle se remplit

  1. Mémoire tampon du journal

  2. Mémoire à long terme

  3. Enregistrement ne pouvant être consigné car la mémoire tampon est pleine (enregistrement perdu)

  4. Enregistrement déplacé de la mémoire à court terme vers la mémoire à long terme

  5. Nouvel enregistrement au prochain intervalle

Dans la figure de gauche, la mémoire tampon de journal (A) est pleine et l’enregistrement le plus ancien n’a pas encore été copié dans la mémoire à long terme. Le nouvel enregistrement (C), ne pouvant être enregistré, est donc perdu. Dans la figure de droite, l’enregistrement le plus ancien (D) a été copié dans la mémoire à long terme pour libérer de la mémoire tampon. Le nouvel enregistrement au prochain intervalle (E) est consigné, mais les données présentent un blanc pour l’enregistrement perdu (C).

Code QR pour cette page

Contenu utile ?